Arthur Thomas

Artiste peintre majoritairement aéronautique, je suis actuellement le plus jeune Peintre de l’Air et de l’Espace en exercice. J’ai eu le privilège d’être primé à plusieurs reprises pour mes toiles (Prix d’Excellence Dassault Aviation, Prix du musée de l’Air et de l’Espace, Prix Air France). Certaines de mes toiles sont dans les bureaux du chef d’Etat Major de l’Armée de l’Air et de l’Espace, ou du PDG de Dassault, d’autres sont dans les collections privées du Musée de l’Air et de l’Espace. Je tire une grande fierté de mon parcours de peintre, lequel n’a cessé de me réserver de belles surprises depuis quelques années, et qui ne cesse de croitre.

Travaillant presque exclusivement sur commande, je n’ai aucune toile originale en vente. Hors commandes, seules les digigraphies de Art of Pilot permettront d’obtenir une copie de certaines de mes réalisations les plus marquantes.

Pour découvrir mon univers : www.arthur-thomas.com

Le titre de peintre de l’Air et de l’Espace

On m’a attribué le premier agrément au titre de PAE le 12 septembre 2017, le jour de mes 29 ans, faisant de moi le plus jeune Peintre de l’air en exercice (toujours vrai aujourd’hui). Que ce soit au moment de ma nomination ou aujourd’hui, les émotions restent les mêmes. Fierté et humilité, honneur et responsabilité. Chance et reconnaissance du travail.  

Je suis très heureux et fier de faire partie de la famille des peintres de l’Air et de l’Espace qui, il est important de le rappeler, est une spécificité française. Il y a des milliers d’artistes aéronautiques dans le monde, mais seuls nous autres français avons le privilège d’une reconnaissance institutionnelle de notre art et de notre contribution au patrimoine. C’est donc avec beaucoup d’énergie, de dévouement mais également d’humilité que j’œuvre en tant qu’ambassadeur de l’Armée de l’Air et de l’Espace. ­

>>> en savoir plus : https://www.defense.gouv.fr/air/acces-specifiques/les-ambassadeurs/les-peintres-de-l-air/les-peintres-de-l-air-et-de-l-espace

Mon  parcours

Né dans la ville du Mans, je fais des études de droit aérien à Bordeaux, puis intègre l’école nationale de l’aviation civile. Quelques années plus tard et après un passage furtif à l’aéroport de Nice, je suis aujourd’hui employé en tant que lobbyiste dans le domaine aéronautique à Bruxelles.

J’ai peint ma première toile en 2014, laquelle se voulait – simplement –  un cadeau original. J’ai continué selon le même schéma pour une petite dizaine de toiles. Après quelques publications et partages de mes toiles sur les réseaux sociaux, j’ai reçu de plus en plus de demandes, que ce soit de la part de personnes cherchant à offrir mes tableaux à leurs proches, ou de la part de personne cherchant à s’offrir une toile pour eux.

C’est la rencontre de ces 2 faits (aviation au travail et peinture pour le loisir) qu’est né cette folle (et inattendue) histoire de peinture aéronautique. J’ai la passion de l’aéro et j’ai pris un plaisir immédiat à peindre ces premières toiles, et j’ai aujourd’hui plus de 100 toiles à mon actif.

Mon style de peinture

Le « style » qui m’identifie, c’est le contraste. c’est le noir et blanc, de la précision totale et une touche de couleur lorsque approprié.  Ce travail du contraste constitue sans aucun doute le message de mes toiles. La conquête du ciel est probablement l’aventure la plus contrastée de l’histoire humaine. Le ciel est la dimension où l’humain a le moins sa place, et paradoxalement celle qui attire le plus. C’est celle où se côtoient les rêves les plus anciens de l’humanité et la science la plus évoluée de notre civilisation. L’aviation c’est la rencontre totale de l’irrationnel et du rationnel, du noir et du blanc, et de tant d’autres formes de contrastes

Ses oeuvres